samedi 7 décembre 2013

Les nains, Manuel de campagne


Quatrième de couverture:

" Nous sommes les nains. Seuls notre force, notre loyauté et notre sens du devoir nous permettent de survivre dans ce monde hostile. Seules la méfiance, la suspicion et la vigilance peuvent nous protéger pour les années à venir". Ce manuel illustré, fruit de la sagesse des nains, pose les bases de leur stratégie militaire. Dans une langue claire et concise, il dévoile les tactiques, l'équipement et les armes utilisés pour vaincre l'ennemi. 
Un ouvrage indispensable pour chaque nain dans chaque citadelle. Lisez-le attentivement, et que vos barbes poussent longues et drues ! "Si nous autres humains voulons résister et survivre aux ores et aux spectres de l'Ombre, nous ne pourrons le faire qu'avec l'appui des autres races, et même si vous ne le feu ; jamais admettre à un nain, ils ont besoin de nous autant que nous avons besoin d'eux".

Mon avis:

Avant toute chose, je voulais remercier Babelio ainsi que les éditions Le livre de Poche pour ce partenariat.

Ce livre m'avait sautée aux yeux lors d'un de mes passages à la Fnac, il était en tête de rayon bien entouré des deux autres ouvrages sortis en même temps que lui et calqués sur le même modèle à savoir: Les Elfes. L'Art de la Guerre et Les Orcs. La voie du Saccage. J'avais été particulièrement séduite par la couverture travaillée et très visuelle de cet ouvrage. C'est pourquoi j'ai tout de suite sélectionné ce livre lorsque Babelio l'a proposé lors de son opération Masse Critique spéciale Fantasy.

Le texte s'articule autour de différents chapitres qui vont nous éclairer sur les différentes techniques de guerre des nains mais aussi sur leurs armes, leurs armures... Tout au long du texte nous allons également retrouvé des petits récits portant sur l'histoire de cette race.

J'ai particulièrement apprécié tout le vocabulaire employé par l'auteur en langue naine. J'ai également beaucoup aimé les illustrations qui ponctuent le texte. Ce ivre se lit très vite (2 voyages en métro pour ma part) et est très abordable. Le récit est agrémenté de petite touches humoristiques plutôt sympathiques.

Petit Hic selon moi, il s'agit des annotations en bas de page, très présente en début de texte, elles m'ont vraiment perturbées dans ma lecture, j'ai parfois du reprendre 2/3 fois un passage car j'en avais perdu le fil.
Enfin, je me demande, si ce livre sera la base d'un récit plus vaste? Quel est l’intérêt d'un tel ouvrage sinon expliquer et créer un monde pour l'exploiter par la suite dans un récit de plus grande envergure?

Conclusion:

Même si ce fut une lecture agréable, je ne lirais pas les autres livres de la "collection", ce livre n'étant pas suffisamment hors du lot pour faire parti de mes coups de cœur. 



62/100



Idée 27: Un livre