samedi 7 décembre 2013

Les nains, Manuel de campagne


Quatrième de couverture:

" Nous sommes les nains. Seuls notre force, notre loyauté et notre sens du devoir nous permettent de survivre dans ce monde hostile. Seules la méfiance, la suspicion et la vigilance peuvent nous protéger pour les années à venir". Ce manuel illustré, fruit de la sagesse des nains, pose les bases de leur stratégie militaire. Dans une langue claire et concise, il dévoile les tactiques, l'équipement et les armes utilisés pour vaincre l'ennemi. 
Un ouvrage indispensable pour chaque nain dans chaque citadelle. Lisez-le attentivement, et que vos barbes poussent longues et drues ! "Si nous autres humains voulons résister et survivre aux ores et aux spectres de l'Ombre, nous ne pourrons le faire qu'avec l'appui des autres races, et même si vous ne le feu ; jamais admettre à un nain, ils ont besoin de nous autant que nous avons besoin d'eux".

Mon avis:

Avant toute chose, je voulais remercier Babelio ainsi que les éditions Le livre de Poche pour ce partenariat.

Ce livre m'avait sautée aux yeux lors d'un de mes passages à la Fnac, il était en tête de rayon bien entouré des deux autres ouvrages sortis en même temps que lui et calqués sur le même modèle à savoir: Les Elfes. L'Art de la Guerre et Les Orcs. La voie du Saccage. J'avais été particulièrement séduite par la couverture travaillée et très visuelle de cet ouvrage. C'est pourquoi j'ai tout de suite sélectionné ce livre lorsque Babelio l'a proposé lors de son opération Masse Critique spéciale Fantasy.

Le texte s'articule autour de différents chapitres qui vont nous éclairer sur les différentes techniques de guerre des nains mais aussi sur leurs armes, leurs armures... Tout au long du texte nous allons également retrouvé des petits récits portant sur l'histoire de cette race.

J'ai particulièrement apprécié tout le vocabulaire employé par l'auteur en langue naine. J'ai également beaucoup aimé les illustrations qui ponctuent le texte. Ce ivre se lit très vite (2 voyages en métro pour ma part) et est très abordable. Le récit est agrémenté de petite touches humoristiques plutôt sympathiques.

Petit Hic selon moi, il s'agit des annotations en bas de page, très présente en début de texte, elles m'ont vraiment perturbées dans ma lecture, j'ai parfois du reprendre 2/3 fois un passage car j'en avais perdu le fil.
Enfin, je me demande, si ce livre sera la base d'un récit plus vaste? Quel est l’intérêt d'un tel ouvrage sinon expliquer et créer un monde pour l'exploiter par la suite dans un récit de plus grande envergure?

Conclusion:

Même si ce fut une lecture agréable, je ne lirais pas les autres livres de la "collection", ce livre n'étant pas suffisamment hors du lot pour faire parti de mes coups de cœur. 



62/100



Idée 27: Un livre


mercredi 27 novembre 2013

Le trône de fer, Intégrale T2


Quatrième de couverture:

Au royaume des Sept Couronnes, rien ne va plus. La mort du roi Robert a clos une longue période d’été, de paix et d’apparente prospérité : le Trésor est au bord de la banqueroute, et trop nombreux sont les candidats prétendument légitimes au Trône de Fer : Stannis et Renly Baratheon le disputent à leur neveu Joffrey, tandis que Robb Stark, proclamé roi du Nord, s’efforce de venger son père naguère condamné à mort et exécuté sous couleur de trahison. Au fin fond de l’Orient, l’unique descendante des anciens rois targaryens médite sa revanche en élevant ses trois dragons… L’hiver vient, qui grouille de forces obscures, de mages et de morts-vivants, d’intrigants sournois prêts à tous les maléfices en vue de fins impénétrables.

Mon avis:

J'ai décidé de lire ce livre directement après l'intégrale 1 et le visionnage de la saison 1. Je dois avouer que j'ai eu du mal...En effet, au début de ce tome, il y a peu d'actions...J'ai donc mis de coté le livre attendu quelques mois, et la c est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé les Starks et autres familles de Games of thrones.

J'ai particulièrement aimé la fin de ce livre, à savoir, toute la partie traitant sur la bataille entre Stannis et les Lannisters! Les actions s’accélèrent, et il y a des surprises!

J'ai également beaucoup aimé la partie concernant Jon Snow, au dela du mur, et j'ai hate de savoir ce que le futur réserve à tous ces personnages.

La découpe originale du livre maintient le lecteur en haleine, ce qui donne lieu à des sessions lectures particulièrement longue! On veut savoir ce qui va arriver a tel ou tel personnage, mais on ne le retrouve que 5 chapitres plus loin!!!

Les prochains tomes m'attendent déjà dans ma PAL

Conclusion:

Après un début fastidieux, un final haut en couleurs!


53/100


idée 21: Quelques chose de vieux, vintage, antique

samedi 23 novembre 2013

Mercy Thompson, T5: Le grimoire d'argent


Quatrième de couverture:

Mercy Thompson vient de passer les deux derniers mois à tenter d'échapper aux griffes de la Reine des vampires. Et maintenant le chef des loups-garous de la ville a besoin de son aide.
Un grimoire renfermant les secrets des faes vient d'être découvert et le monde est sur le point d'apprendre à quel point ces derniers sont impitoyables... et dangereux.
Mercy ne cracherait pas sur quelques jours de vacances...

Mon avis (Attention Spoilers!!):

Dans ce 5ème tome des aventures de la belle coyote, Adam et Mercy sont enfin ensemble ouiiiiiii!!! Enfin si on peut dire! Mercy encore devoir affronter des nouveaux ennemis, et ici il s'agit bien du monde des faes qui est en jeu!

J'ai été ravie de retrouver cette héroïne chère à mon coeur, ses aventures et son caractère bien trempé m'avaient manqués. Ici encore, ce livre ne se lit pas, il se dévore, 2 jours seulement pour arriver au bout de ma lecture! 

Tous les ingrédients sont présents, action, romance, nouveaux personnages intrigants, secrets et conspiration. 
On va également en apprendre un peu plus sur Sam et son passé commun avec certaines créatures magiques, mais aussi sur les règles qui régissent la meute! 

A la fin de ce livre, un nouveau visage viendra rejoindre le cercle des amis de Mercy!

Conclusion:

Dans la lignée des tomes précédents, un vrai régal!



idée 91: Quelques chose avec des ailes





jeudi 21 novembre 2013

L'écorchée


Quatrième de couverture:

Avez-vous jamais eu envie de disparaître ? On a tous ressenti un jour ou l’autre l’envie de disparaître. De fuir le plus loin possible. De tout laisser derrière soi. Mais il y en a pour qui cette sensation n’est pas que passagère. Elle les obsède, les dévore, les engloutit. Ces individus se volatilisent corps et bien. Nul ne sait pourquoi. Nul ne sait où. Et bientôt, tout le monde les oublie. Ou presque. Chaque fois que Mila Vasquez entre dans « Les Limbes », le bureau des personnes disparues aux murs tapissés de leurs portraits, leurs yeux se braquent sur elle. Elle les garde toujours à l’esprit, elle, l’enquêtrice qui porte dans sa chair les marques des ténèbres, comme autant de fleurs rouge sang. Peut-être est-ce pour cela, d’ailleurs, qu’elle excelle dans son domaine. Peut-être est-ce pour cela, aussi, que sept ans après s’être mesurée au Chuchoteur, elle refuse d’éprouver la moindre émotion. Et si, soudain, ces disparus réapparaissaient pour tuer ? Comme le ressac, les ténèbres recrachent d’abord les indices d’une existence passée. Puis les êtres. À première vue ils semblent identiques, mais dans l’intervalle, le mal les a transformés. Où étaient-ils pendant tout ce temps ? Pourquoi sont-ils revenus ? Pour arrêter cette armée des ombres, Mila devra échafauder une hypothèse convaincante, solide, rationnelle. Une hypothèse du mal. Mais pour la mettre à l’épreuve, il lui faudra à son tour basculer dans l’abîme.

Mon avis:

Encore un livre que j'ai tout simplement dévoré! Au détour d'une gare, j'ai pu voir que Donato Carrisi avait sorti un nouveau livre j'ai donc commencé à le feuilleter. Cela fut le début, d'une belle histoire. Vous l'avez compris, un véritable coup de foudre littéraire!

Le style est fluide, les anecdotes policières sont toujours présentes et très appréciables. Très vite on ne sait plus ou donner de la tête et les suppositions quand à l'identité du maître ne font que  s'amonceler, car au final comme toujours, on est surpris. Une cascade de révélations qui laisserait le meilleur enquêteur sans voix!

Les personnages sont attachants même s'ils ont tous un coté obscur.

Seul petit bémol pour ma part, certains clin d'oeil au "premier tome" n'était pas clair pour moi. En effet, ma lecture du chuchoteur datant un peu, j'aurais apprécié un rapide "résumé" en début de récit! 

Conclusion:

Un livre à dévorer, mais attention la fin est dérangeante!!!


45/100 (il va falloir accélérer!!!)


idée 6: un objet d'enfance



mardi 25 juin 2013

Le Duc mis à Nu


Quatrième de couverture:

La chance ne sourit décidément pas à Miss Sarah Hamilton, fraîchement débarquée de Philadelphie. Son père lui a fait promettre sur son lit de mort de se rendre en Angleterre chez son oncle, le comte de Westbrooke, mais des marins maladroits ont fait tomber sa malle dans le port de Liverpool. Démunie et un peu perdue, Sarah se voit réserver un accueil pour le moins étrange dans l’auberge où elle compte passer la nuit. À son réveil : stupeur ! Un homme nu partage son lit ! La voici compromise, et mêlée aux dangereuses affaires de famille du très séduisant duc d’Alvord…

Mon avis:

Au detour d'une de mes visites chez Gibert Jeune, je suis tombée sur ce livre. Je n'avais pas encore expérimenté les nouveaux romans Milady Romance et c'était pour moi la parfaite occasion.

On découvre dans ce roman l'Angleterre, la noblesse qui y réside et les codes qui étaient alors de mise. J'ai beaucoup aimé la mise en scène tout droit sortie d'un film de cape et d'épée. Les dialogues et les personnalités originales des personnages m'ont également beaucoup plu.

L'histoire d'amour entre Sarah et le duc d'Alvord est très prenante, même si la fin n'est pas surprenante, on accroche très bien à ce livre qui se lit extrêmement vite.

Conclusion:

Une lecture de vacances, agréable...




idée 32: quelques chose de métallique

lundi 24 juin 2013

Fukushima, le récit d'un désastre


Quatrième de couverture:

«On peut très bien vivre dans des zones contaminées : c'est ce que nous assurent les partisans du nucléaire. Pas tout à fait comme avant, certes. Mais quand même. La demi-vie. Une certaine fraction des élites dirigeantes – avec la complicité ou l'indifférence des autres – est en train d'imposer, de manière si évidente qu'elle en devient aveuglante, une entreprise de domestication comme on en a rarement vu depuis l'avènement de l'humanité.» Michaël Ferrier était à Tokyo quand tremblements de terre et tsunamis ravagèrent le Japon. Il décrit la peur, le littoral dévasté, recueille le récit des témoins et victimes. Avant de partir vers la zone interdite et de tenter de cerner les causes et les responsabilités de la catastrophe nucléaire.

Mon avis:

Je voudrais tout d'abord remercier Livraddict ainsi que les éditions Folio pour ce partenariat. Ce livre de Michaël Ferrier est le premier livre "documentaire" que je lis et je suis séduite. Même si le coté réel du récit rend parfois la lecture difficile, on apprend avec exactitude ce qu'il s est passé a Fukushima.

Au fil de son aventure, l'auteur va nous livrer des témoignages des victimes du séisme mais aussi sa vision son ressenti vis a vis de cette catastrophe.  Nous sommes au cœur du Japon, loin des média et des discours formatés c'est un récit pleins d'émotions et de faits réels que nous livre cet auteur. Les mots sont parfois durs à lire, la réalité difficile a entendre mais quiconque veut en savoir un peu plus sur cette catastrophe se doit de lire ce témoignage.

Le style de ce livre est quand a lui extrêmement poétique, il s'agit sans nul doute d'un livre en plus à rajouté à vos wish list...

Conclusion:

A lire d'urgence!!!



mercredi 29 mai 2013

Les gens sont les gens


Quatrième de couverture:

Nicole Rivadavia est une psychanalyste parisienne de 57 ans au bout du rouleau.
Foufou est un porcelet de 6 semaines enfermé dans une cabane au fin fond de la Bourgogne. Ce livre raconte leur improbable rencontre, et comment ils vont se sauver l'un l'autre...

Après Grand amour, Stéphane Carlier signe une comédie tonique et attachante qui, par-delà sa drôlerie, est aussi l'histoire d'une femme qui se réinvente. Plus qu'un roman, un antidépresseur !


Mon avis:

Tout d'abord, merci a Babelio et aux éditions du cherche Midi pour ce partenariat. J'ai beaucoup aimé ce livre. C'est un tout petit livre que j'ai lu dans le train en a peine 2 heures. Je l'ai refermé avec un sourire aux lèvres.

La rencontre de Nicole est de Foufou est une belle histoire, pleines d'amour, de spontanéité et d'originalité. J'ai énormément apprécié de voir a quel point un tout petit événement peut modifier  votre vie et celle des gens qui vous entourent.

Ce livre est la preuve qu'il n'y a pas d'âge pour se réinventer, pour changer de voie, pour démarrer une nouvelle aventure!

Conclusion:

Une belle histoire....à lire



idéé 45: un animal

mardi 28 mai 2013

Les âmes vagabondes


Quatrième de couverture:

La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-elle la sauver ?

Mon avis:

Cela faisait longtemps que ce livre était dans ma PAL et la sortie du film a été une bonne occasion pour moi de lire ce livre.

Je dois avouer que malgré un début prometteur, j'ai eu beaucoup de mal a rentrer dans le récit. Je n'ai pas accroché à cette histoire, bien souvent je perdais le fil de ma lecture. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages...

 Je ferme ce livre en me disant que c est un livre que je vais rapidement oublier. Contrairement à ce qui était annoncé, l'histoire d'amour n'est pas super prenante, et il y a peu de surprises...

C'est dommage, le style de l'auteure est lui toujours au rendez vous malgré tout!

Conclusion:

Déception....



idée 33: Un oeil



dimanche 24 mars 2013

Capture


Quatrième de couverture:

Elena Michaels est une femme recherchée. Elle n'a pourtant rien fait de mal. Enfin, pas récemment. Mais il y a dix ans, son amant l'a changée en loup-garou. La seule femme loup-garou au monde, en vérité. Et aujourd'hui, alors qu'elle parvient enfin à l'accepter, un groupe de scientifiques apprend son existence. Ils la pourchassent et elle s'apprête à foncer droit dans leur piège. Mais c'est sans compter sur la famille adoptive d'Elena, la Meute, qui ne reculera devant rien pour la retrouver. Et sans compter non plus sur Elena elle-même, ce qui est une grossière erreur

Mon avis:

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons Elena, mais nous allons surtout faire la connaissance des nombreuses autres créatures peuplant le monde de K. Armstrong, les sorcières, démons et autres vampires vont donc être au coeur de cette deuxième histoire.

Tout comme le premier tome, ce roman est très bien rythmé, on ne s'ennuie pas 5 minutes, les actions s’enchaînent, il est très difficile de lâcher ce livre.

On retrouve également Clay et Jeremy, mais ils seront beaucoup moins présents que dans le premier opus ( ooooh :( ). 
En effet, l'intrigue va se concentrer autour de notre héroïne qui va malheureusement être la cible de scientifiques dénués de sens éthique. Ces derniers ne vont pas hésiter à multiplier les expériences de plus en plus douteuses.
En plus de ces scientifiques, un méchant (très méchant) se cache derrière ce centre d'expérimentation...Enfin je vous laisse découvrir cette histoire, pleine de rebondissements!

Conclusion:

A lire!!!!


idée 10: Des mains


samedi 23 mars 2013

Bloodlines, T1


Quatrième de couverture:

Sydney, alchimiste, dissimule l'existence des vampires aux yeux du monde. Pas par bonté d âme, mais pour préserver des vies humaines menacées par ces créatures qu on lui a toujours décrites comme maléfiques.
Sa nouvelle mission : cacher et protéger Jill, jeune vampire et princesse Moroï, menacée de mort. Quel meilleur endroit pour cela qu'une école privée à Palm Spring, sous le soleil de Californie ? Voilà bien le dernier endroit où des vampires sanguinaires iraient la chercher... Et si le mal n était pas là où Sydney le croyait ?

Mon avis:

Comme tous les tomes de la série Vampire Academy, il s'agit d'un véritable coup de coeur! On y retrouve le style parfait de l'auteure qui nous tiens en haleine du début à la fin du roman! Je n'ai qu'une envie c'est de lire le tome 2!!!

On retrouve dans ce premier tome, Sydney, l'alchimiste croisée dans la série VA, on en apprend un peu plus sur son passé, sa famille et le monde des alchimistes.
On retrouve également Adrian (<3), le beau vampire au yeux verts qui a encore fait des siennes.
Enfin Jill (la petite soeur de Lissa) et Eddie le gardien sont également présent.
L'action va se dérouler a Palm Spring, ou bien évidemment de nouveaux personnages vont faire leur apparition.

Un premier tome qui place les base de l'histoire, de l'actions a chaque chapitre, j'ai dévoré ce livre en deux jours à peine! Pour lire cette série il est tout de même nécessaire d'avoir lu VA, en effet de nombreux éléments s'appuie sur la première série.

La fin de ce premier tome est elle aussi alléchante comme à son habitude Richelle Mead nous laisse en plein suspense.


Conclusion:

Entre intrigues, histoires d'amour et actions, tous les ingrédients sont ici réunis pour faire de cette série une superbe série dans la lignée de VA.


idée 77: Une ou des fleurs


22/100

lundi 18 mars 2013

Un petit challenge pour la route....

Le challenge des 170 idées !

Une idée bien sympa de petit challenge pour cette année 2013:

http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg

But : Lire des livres dont la COUVERTURE ou le TITRE sont en rapport avec les 170 idées ci dessous. Ce challenge est ouvert à tous, sans contrainte ou condition et il est illimité dans le temps.

Exemple : 157 - Un sandwich --> Il faut que la couverture du livre est un sandwich ou alors que le titre possède le mot sandwich. Sont acceptés les hot-dog, hamburger etc.

Précision : En fonction des éditions un même livre peut avoir plusieurs couvertures différentes, j'accepte que vous proposiez une couverture (donc édition) différente à celle que vous lisez. Par contre, c'est une idée par livre.

Infos : Ce challenge n'est pas rétroactif, cependant j'accepte toutes chroniques postées depuis le 1 janvier. Donc si, par exemple, vous avez posté un avis d'un livre le 4 janvier dont la couverture ou titre possède un nuage (idée 75), je l’accepte.

Condition de participation : Aucune.... enfin si une seule, écrire une chronique du livre lu, si vous n'avez pas de blog, un "long" commentaire ici fera très bien l'affaire. Comme ça, blogueur ou non, vous pouvez participer. Pareil, vous pouvez poster votre liste de mots ici et le mettre à jour au fur et à mesure. Peu importe, vous êtes libres ! Je veux juste voir un avis du livre lu comme confirmation.

Liste des 170 idées (des précisions sont ajoutées entre parenthèse).

Il y a pas mal de choses abstraites, donc libre court à votre imagination pour trouver un mot ou un élément d'une couverture de livre. Vous pouvez taper dans le réel comme l’irréel/fantaisie etc. Pas de limite.

Le but est de vider sa PAL ou Whish List, de s'amuser, de confronter nos idées/imaginations/trouvailles etc. Si vous avez d'autres suggestions vous êtes libres de les utiliser, ça peut être tiré par les cheveux mais faites tout de même que ça colle un minimum.


les idées déjà utilisées depuis le 1er janvier 2013 sont barrées:

Voici les idées:

1. une chaussure. (j'accepte les bottes et autres chaussures spéciales comme bowling etc).

2. lampe de bureau ou une autre lampe.

3. un porte-monnaie, un portefeuille ou un sac.

4. mug ou une tasse. (j'accepte les bols et verres)

5. un lit.

6. objet d’enfance. (idée très large)

7. une bouteille, une jarre ou une boîte de conserve de la cuisine.

8. une montre ou un autre bijou.

9. un foutoir organisé, bureau bordelique par exemple.

10. une/des mains. (j'accepte juste des doigts)

11. des lunettes ou lunettes de soleil.

12. ce qui se mange lors du dîner. (Choix très très vaste, en fonction des goûts et habitudes culinaires)

13. un téléphone.

14. ce qu'on voit le matin quand on se lève.

15. un arbre ou plusieurs, des feuilles ou branches.Saratoga Woods de E.George

16. un outil.

17. un instrument de musique.

18. la vue depuis un appartement, bureau, maison…

19. quelque chose qui se fabrique.

20. quelque chose de « papa ».

21. quelque chose de vieux, vintage, antique…

22. une pièce d’un vêtement.

23. un pied. (j'accepte jambe, talon)

24. un morceau de fruit.

25. un verre.

26. quelque chose que vous aimez. (peu importe quoi!)

27. un livre. (j'accepte calendrier, bloc note etc)

28. un appareil.

29. quelque chose d’architectural.

30. une chaise ou équivalent. (j'accepte sofa)

31. quelque chose de collectionnable. (c'est évidement très vaste vu que tout peut être collectionné)

32. quelque chose de métallique.

33. un œil.

34. une feuille morte.

35. un vélo ou une partie.

36. la foule, du monde, un rassemblement de personnes…

37. quelques clés. (ou une seule)

38. quelque chose en rapport avec Halloween, la Toussaint…

39. un musée.

40. une brosse à dents.

41. quelque chose de plié.

42. une borne, un point de repère d'une ville. (j'accepte n'importe quel panneau routier)

43. quelque chose dont vous êtes reconnaissants. (très vaste et peu être abstrait)

44. quelque chose d’artisanat chinois ou en céramique.

45. un animal, vrai, au zoo ou empaillé.

46. l‘intérieur d'une armoire à pharmacie.

47. sur un thème de jour férié (Noël, Solstice d’hiver, Hanuka…)

48. un chiffre ou un nombre.

49. quelque chose qui représente le temps (heure, année, siècle…).

50. l’intérieur ou l’extérieur d'un réfrigérateur.

51. l’entrée d'une maison et tout ce qui vous fait penser à « Bienvenue à la maison ».

52. une télé. (j'accepte un écran)

53. un chien.

54. une bouche en mouvement (en train de parler, tirer la langue…).

55. quelqu’un ou quelque chose que vous aimez.

56. une poignée de porte unie ou fantaisie.

57. une tête.

58. un cadre photo.

59. un chapeau, casquette, bandana ou autre chose qu’on peut porter sur la tête.

60. une saison (printemps, été, automne ou hiver).

61. une voiture ou une partie.

62. un groupe d’au moins deux objets similaires. Le serment des limbes de JC Grangé

63. des cartes de tarot. (ou n'importe quelles cartes).

64. un objet que l'on trouve dans la nature. (très vaste, ça peut être des végétaux etc)

65. un évier (j'accepte lavabo et bidet).

66. un nez. (Ça peut être tout un visage en couverture de livre)

67. un extincteur.

68. quelque chose qui fait penser à une mère. (le mot mère est évidement accepté).

69. un votre ordinateur.

70. une boisson alcoolisée.

71. quelque chose dont on peut être phobique. Morsure de K. Armstrong

72. quelque chose représentant un sport.

73. quelque chose de nouveau ou un endroit que vous découvrez pour la première fois. (c'est vaste, ça peut être le mot "morgue" si vous n'y êtes jamais allée, comme "nain de jardin" si vous en avez jamais eu, le fantastique/irréel compte aussi bien sur).

74. votre boîte aux lettres. (j'accepte Lettre, colis etc)

75. des nuages.

76. des ingrédients.

77. une ou des fleurs. Bloodlines de Richelle Mead! (en cours)

78. quelque chose de froid ou refroidi.

79. une place ou un endroit.

80. une oreille, ou deux, ou trios ou plus.

81. quelque chose qui vous rend heureux.

82. un lampadaire.

83. votre bureau.

84. un corps ou quelque chose à proximité de l’eau (océan, lac, pont, rivière…). (c'est vaste finalement, ça peut être un pont comme un déchet etc).

85. du pain.

86. un magasin, intérieur, extérieur.

87. un panneau de circulation.

88. Ce qu'on trouve au déjeuner. (très vaste)

89. quelque chose dans le vent (un drapeau, des feuilles…).

90. un ou des boutons. (j'accepte une veste dont on voit un bouton, pareil pour une chemise etc, donc ces mots inclus). Dévoile-moi de S.Day

91. quelque chose avec des ailes.

92. une pomme.

93. un sac en papier. (j'accepte le plastique et autre type de sac).

94. une boîte d’oeuf avec ou sans les oeufs. (J'accepte les oeufs seuls ou les coquilles ou même une omelette).

95. une cuillère.

96. une carte routière ou un plan.

97. quelque chose de sucré.

98. un cadeau.

99. ce que vous voulez. (C'est un Joker, vous y mettez ce que vous voulez).

100. quelque chose qui représente vos résolutions de l’année. (Très très vaste, j'accepte mot, terme, concept, idée, ca peut être abstrait, comme une forêt pour le côté "me balader plus").

101. un paysage.

102. une barre de savon.

103. un câble d’alimentation.

104. des équipements d’exercice. (au sens large du terme exercice, sportif comme exos de math etc, donc stylo, feuille, appareil de musculation etc)

105. une salière et poivrier.

106. des ciseaux.

107. quelque chose d’acidulé ou aigre.

108. un source d’information (journaux, JT, ordinateur, radio…).

109. une ampoule ou plusieurs.

110. une horloge.

111. quelque chose avec une ou des flammes.

112. une boule.

113. quelque chose de frais.

114. une barrière, clôture, haie…

115. quelque chose de moche (j'accepte tout chose ou terme ou mot ou idée que vous considérez comme moche)

116. une carte de shopping ou un panier de course.

117. quelque chose de vert.

118. quelque chose de rond.

119. des cheveux ou quelque chose avec des cheveux.

120. des pierres, cailloux… (j'accepte rocher)

121. une lampe de poche.

122. des pièces de monnaie.

123. quelque chose qui comporte une ombre.Le jeu de l'ombre de Sire Cedric

124. une cloche.

125. quelque chose de jaune. Dix petits nègres de A. Christie

126. un ou des oiseaux.

127. une éponge.

128. un immeuble, building…

129. a travers une porte menant d’une pièce à l’autre. (j'accepte juste une porte ou le mot "porte")

130. quelqu’un faire quelque chose.

131. des fournitures scolaires.

132. une bouteille de spray (laque, aérosol, désodorisant…).

133. une chaine.

134. une pêche.

135. une personne ou chose familière sous un angle insolite.

136. une salade.

137. quelque chose en vie. (humain, animaux, mort vivant, créature fantastique etc)

138. quelque chose que l'on peut allumer et éteindre.

139. quelque chose de mou.

140. quelque chose avec une poignée.

141. une enveloppe.

142. quelque chose avec des poils

143. quelque chose de chaud.

144. une herbe ou une épice.

145. quelque chose de carré.

146. un arbre mort. (j'accepte un arbre non mort, ainsi que des branches, brindille et nom d'arbre)

147. un aliment.

148. quelque chose fait en bois.

149. quelque chose d’apaisant. (ça peut très bien être abstrait, comme un ciel, des nuages, une note de musique)

150. un balai.

151. une ou des bougies.

152. quelque chose en rapport avec la liberté.

153. une noix.

154. quelque chose dans un emballage plastique.

155. un citron.

156. des marches.

157. un sandwich.

158. une serviette. (tous types, torchons, tissu, papier)

159. un (des) grain(s) de popcorn. (j'accepte un paquet de pop corn et même au pire, un cinéma)

160. un ustensile de cuisine.

161. un trophée.

162. quelque chose qui est odorant. (très vaste, des fleurs à une bougie, station d'essence etc)

163. Ce qu'on trouve au petit déjeunez. (très vaste, surtout que le breakfast anglais est accepté)

164. un jeu de carte.

165. un appareil photo.

166. un appartement, maison…

167. un poisson.

168. quelque chose qui doit être réparer. (très vaste, en fait, même un simple vélo convient)

169. un journal quotidien. (j'accepte un magasine)

170. une part de gâteau.

Je sens que je vais bien m'amuser avec ce petit challenge bien sympa!

mardi 12 mars 2013

Saratoga Woods, tome 1


Quatrième de couverture:

La jeune Hannah Armstrong possède un étrange pouvoir. Elle entend les pensées des autres, leurs « murmures », comme elle les qualifie. Un jour, elle comprend que son beau-père vient de commettre un meurtre. Pour la protéger, sa mère décide de l’envoyer sous une nouvelle identité chez une amie, sur l’île de Whidbey, au large de Seattle. Malheureusement, une fois sur place, rien ne se passe comme prévu pour celle qui se fait désormais appeler Becca King...

Mon avis:

Tout d'abord je voudrais remercier Babelio et les Editions Presse de la Cité pour ce partenariat. 

En commençant ce livre la première chose qui m'a frappée à été de voir la campagne vraiment impressionnante de publicités (affichage dans les gares, sur internet, mise en avant dans les relais...) développée autour de ce livre! J'avais vraiment l'impression d'avoir dans mon sac le livre que tout le monde attendait!

J'ai tout de suite été portée par le récit.Le style est très fluide et ce livre se lit très vite. L'intrigue ou plutôt les intrigues sont très prenantes, je m'explique:
Une première intrigue apparaît dès le début du livre, mais très vite cette dernière va être mise a part et disparaître derrière les mystère de Saratoga Woods! 
L'île sur laquelle va se retrouver notre héroïne est, en effet, habitée par les gens plus secrets les uns que les autres:
- il y a tout d'abord Seth, le gentil rebelle qui a quitté le lycée pour on ne sait quelle raison
- Derric, le garçon de couleur adopté dont le mot Rejouissance résonne en continu dans la tête
-Hayley, la jeune fille qui a l'air perdue, 
- Debbie et ses problèmes avec la drogues ou plus particulièrement les drogués...alors qu'elle même va aux alcooliques anonymes... Et encore de nombreux autres.

Tout au long du récit, les mystère autour de cette île et de l'accident qui s'y est déroulé vont s'accumuler. Becca va nous entraîner avec elle dans ce monde!

C'est au cours des 5 derniers chapitres que les révélations vont s’enchaîner sur Derric, Gus, Hayley, Debbie...La fin est vraiment surprenante...et belle aussi!

Le dernier chapitre est lui un vrai teaser pour la suite de la série!!!! J'ai hâte de lire le deuxième tome pour voir ce qu'il va arriver a Becca...

Conclusion:

Un premier tome qui pose les bases solides d'une histoire pleines de mystères. Encore merci à Babelio et aux éditions des Presse de la Cité.


19/100

mardi 26 février 2013

Trilogie crossfire, T1: Devoile-moi


Quatrième de couverture:

Elle vient d'arriver à New York, il est businessman. Elle est jeune, il est riche et sexy.

Elle est séduite, il la désire. Ils se donnent rendez-vous. Et se revoient. Régulièrement.

Elle est marquée par son passé, il dissimule des secrets.

Une relation tumultueuse et sensuelle faite de plaisir assumé et d'une grande liberté.


Mon avis:

Avant d'entamer la trilogie "50 nuances", je voulais voir si ce genre de lire allait me plaire, mon sentiment est assez mitigé...

J'ai trouvé ce livre un peu creux, un genre de film érotique avec ce vide au niveau de l'histoire et des dialogues! 

Malgré cela certains passages laisse rêveuse! Gideon Cross est un vrai gentleman, et toute femme rêve de capturer un homme de ce genre! 
Eva a aussi une vie de princesse, entre son appartement à new-york en face de central park, son meilleur ami mannequin et ses soirées de gala!!

Les scènes érotiques sont quant a elles plutôt bien écrites et c'est le point fort de ce roman. 

Je ne sais pas si je lirais le tome 2, ce fut tout de même une découverte intéressante!

Conclusion:

Un roman érotique...c'est tout..


samedi 16 février 2013

Dix petits nègres


Quatrième de couverture:

Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l'île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l'élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s'élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s'étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l'île, parmi les convives ?

Mon avis:

Au début, j'ai été un peu surprise par le style et j'avoue avoir eu du mal à me plonger dans le récit. Mais au vu de l'épaisseur de ce livre et au nombre restreint de personnage qui se restreint de plus en plus à mesure que l'histoire avance j'ai été assez rapidement prise au piège par ce huit clos passionnant.

J'ai beaucoup apprécié la diversité des personnages, et les différentes choses qu'ils venaient chercher sur cette île. 

La petite comptine est également très bien trouvé, elle annonce la couleur dès le début du récit. Le climat est tendu tout au long du livre mais cela ne bascule jamais dans le sanglant ou le gore et c est un style très appréciable.

La fin est quand à elle surprenante, je ne m'attendais pas à cette identité pour le meurtrier, bien que la ruse utilisée m'ai traversé l'esprit!

Conclusion:

Un livre à avoir lu pour sa culture littéraire, un classique du genre.


11/100

mercredi 13 février 2013

Le serment des limbes


Quatrième de couverture:

Quand Mathieu Durey, flic à la brigade criminelle de Paris apprend que Luc, son meilleur ami, flic lui aussi, a tenté de se suicider, il n’a de cesse de comprendre ce geste. Il découvre que Luc travaillait en secret sur une série de meurtres aux quatre coins de l’Europe dont les auteurs orchestrent la décomposition des corps des victimes et s’appuient sur la symbolique satanique. Les meurtriers ont un point en commun : ils ont tous, des années plus tôt, frolé la mort et vécu une « Near Death Experience ». Peu à peu, une vérité stupéfiante se révèle : ces tueurs sont des « miraculés du Diable » et agissent pour lui. Mathieu saura-t-il préserver sa vie, ses choix, dans cette enquête qui le confronte à la réalité du Diable ?


Mon avis:

C'est le premier livre de Jean-christophe Grangé que je lis et ce ne sera surement pas le dernier, j'ai beaucoup aimé cette histoire mais surtout les multiples rebondissements qui ponctuent ce récit.
Luc et Mathieu sont deux personnages atypiques et très mystérieux. Mathieu va nous faire découvrir la face cachée du monde de la foi et de la religion.
J'ai particulièrement apprécié toute la partie du récit portant sur Lourdes et ses miracles.

La théorie du serment des limbes est également une partie très prenante du livre, je me suis surprise en allant faire des recherches sur les expériences et témoignages de morts imminentes.

Je dois également avouer que j'ai été totalement surprise par la fin du récit, et la révélation de l'identité du "meurtrier", j'ai trouvé cela extra!!!

Un super thriller que je recommande vivement, un peu de gore mais pas trop! beaucoup de suspence et pleins de révélations.

Conclusion:

A lire!!!!


Morsure


Quatrième de couverture:

Un voyage excitant à la frontière de la sauvagerie et de la féminité. Elena se coule hors de son lit, prenant bien soin de ne pas réveiller son compagnon. Il ne supporte pas qu'elle disparaisse comme ça au beau milieu de la nuit. Quelle femme normale pourrait avoir tant besoin de retrouver la solitude des rues sombres et mal famées de la ville ? L'énergie contenue déchire ses muscles - elle ne peut plus attendre. Elle se glisse dans une ruelle, ôte ses vêtements et se prépare à la Mutation... Elena fait tout ce qu'elle peut pour être normale. Elle hait sa force, sa sauvagerie, sa faim, son désir, ses instincts de chasseuse et de tueuse. Elle aimerait avoir un mari, des enfants... et même une belle-mère. En tout cas, c'est ce qu'elle voudrait croire. Et voilà que la Meute a besoin d'elle. Cette Meute qu'elle chérit et déteste tout à la fois est la cible d'une bande de déviants sans pitié. Ils mettent l'existence de la Meute en danger, enfreignant les lois du clan. La loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, Elena découvrira sa vraie nature... Découvrez l'imagination stupéfiante de la nouvelle reine du frisson !

Mon avis:

Whaouh!!!! Gros coup de coeur!!

Un premier tome parfait de A à Z. J'ai dévoré ce livre.
Enquète sur fond de triangle amoureux, un vrai petit bijou.
Elena est attachante fragile et forte a la fois. Une héroïne à laquelle on s'identifie totalement.
J'ai d'abord eu l'impression de replonger dans le monde de Mercy thompson, un style très fluide, beaucoup d'actions, une tension sexuelle de tous les instants.

Petit à petit je me suis attachée aux personnages, Clayton, Oh mon dieux! Le meilleur personnage de BIT LIT depuis Dimitri et Adrian.

Je suis déja plongée dans le tome 2.

Conclusion:

Ne faites pas la même erreur que moi foncez!!!