lundi 22 février 2016

Enclave, T1 et T2


Quatrième de couverture:

T1:La guerre. Les épidémies. En un mot : l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable.

Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous, à l’abri d’enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter.

Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investie d’une nouvelle mission : protéger l’enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n’est pas aveugle. Et le courage qu’elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l’entraîner à se rebeller. Car au nom de cette loi, les Anciens condamnent des innocents. Après le massacre d’une enclave voisine, Trèfle fait une découverte qui lui glace le sang : les Monstres sont devenus intelligents.

Pourtant, les Anciens ignorent ses avertissements. Pire, pour la faire taire, ils s’en prennent à l’un de ses amis. Trèfle n’y tient plus. Elle prend sa défense. Mais en se dénonçant pour un crime que personne n’a commis, elle est bannie avec Del. Cet exil vaut une condamnation à mort. Malgré cela, Del va lui apprendre que les mensonges des Anciens vont encore plus loin que ce qu’elle croyait, et que l’espoir brille peut-être au bout du tunnel…

T2: La vie de Trèfle a bien changé. Dans l’enclave, elle était une chasseuse, forte et combattive, indispensable à la survie de la communauté. Pourtant, à Salvation où elle s’est réfugiée avec Del, son partenaire de chasse, elle n’est plus qu’un fardeau. Elle ne sait ni coudre, ni cuisiner. Elle n’aime pas aller à l’école. Et pour ne rien arranger, Del prend ses distances. Mais aux alentours de la petite ville tranquille, le danger rôde toujours. Les Monstres ne sont pas loin. Et ils sont de plus en plus intelligents. Ils observent. Ils attendent. Ils ont un plan. Le combat approche. Bientôt, Trèfle va retrouver une raison de vivre.

Mon avis:

J'ai enchaîné les deux premiers tomes de cette saga en quelques jours, une belle série de SF qui amène son lot de nouveautés et de surprises.

Une écriture fluide, des héros prenant, pleins de rebondissements. J'ai beaucoup aimé le personnage de Trèfle, au fil des pages elle gagne en maturité et en expérience, rendant l'histoire très riche. J'ai également beaucoup aimé Bandit, et son histoire.

On la suit tout d'abord dans les tunnels, puis dans Gotham puis...je n'en dis pas plus à vous de le découvrir.

Le second tome est beaucoup plus prenant que le 1er. On y rencontre de nouveaux personnages, très humains, pleins de faiblesses et d'amour...
La fin du T2 est une vrai petite bombe et j'ai hâte de découvrir ce que nous réserve l'ultime opus.

Conclusion:

Je lirais la suite dès que possible.


dimanche 7 février 2016

Rome en un jour



Quatrième de couverture:

«Paul était devant le poste, à mille lieues d'envisager qu'on pût lui réserver un anniversaire surprise fin juin, à lui, natif de février...» Sur le toit-terrasse d'un hôtel parisien, en attendant qu'on leur serve quelque chose à boire et que Paul apparaisse au bras de Marguerite, les invités prennent possession des lieux. Peu à peu, la soirée dérive loin du projet initial. À l'autre bout de la ville, Marguerite tente en vain de convaincre Paul de sortir sans dévoiler la surprise. C'est le début d'une guerre dont les proportions vont bientôt leur échapper à tous deux. Maria Pourchet explore le fonctionnement d'un couple contemporain, les origines de son désastre mais aussi l'étendue des solitudes, chacun tentant d'échapper à l'autre, à la vérité, à lui-même. On rit à chaque page... non sans un certain effroi.

Mon avis:

Avant toute chose, je souhaite remercier la maison Folio pour cette découverte. Certes le contemporain ne fait parti de mes genres de prédilection, mais j'aime, de temps en temps, plonger dans ce type de lecture.

La quatrième de couverture de cet ouvrage avait retenu mon attention, c est pour cela que j'ai sélectionné  Rome en un jour. Une histoire banale mais teinté d'humour, voila ce que je m'attendais à lire.

Une fois passé la première surprise du style d'écriture choisi par l'auteur (beaucoup de discours rapporté qui de prime abord déstabilise un peu). Je dois dire que les chapitres s’enchaînent bien, la lecture est fluide. 

Le nombre de personnage est cohérent, et il y en a pour tous les goûts! Paul et Marguerite font parfois sourire...mais voila cela s'arrête là.

En effet, l'histoire est un peu trop creuse et dans beaucoup de passages on parle pour ne rien dire...C est dommage car le style est prometteur et agréable.

En bref, j'ai passé un bon moment mais ce n'est pas un livre qui restera dans ma mémoire bien longtemps malheureusement!

Conclusion:

Agréable mais un peu trop creux pour moi...