lundi 17 septembre 2012

Le septième templier


Quatrième de couverture:

1307. Le roi Philippe le Bel et le pape Clèment V ordonnent l'anéantissement total de l'Ordre du Temple. Mais dans l'ombre des commanderies, sept templiers vont organiser sa survivance par-delà les siècles. De nos jours, le commissaire franc-maçon Antoine Marcas reçoit l'appel désespéré d'un mystérieux frère, sur le point d'être assassiné, qui lui transmet la piste d'un secret fabuleux : le trésor des templiers. Au même moment à Saint-Pierre de Rome, le pape s'apprête à bénir la foule quand il est abattu par un tireur d'élite...

Mon avis:

J'ai toujours été attirée par la thématique des templiers mais aussi par les histoires portant sur la franc maçonnerie. J'ai énormément aimé les livres de Dan Brown.
Ce livre était depuis un petit moment dans la bibliothèque de mon père je m'en suis donc emparé pour le lire!

Au début, j'ai été happée par l'histoire et particulièrement par les parties du récit qui se déroulaient à notre époque. Les meurtres, les courses poursuites...Le personnage de Marcas est plutôt attachant et j'ai bien aimé le personnage de Gabrielle également...Mais petit a petit j'ai commencé à décrocher...j'avais du mal a saisir les liens entre les différents éléments.

Je lis la plupart du temps dans le métro et il m'arrive très souvent de manquer de louper mes stations à cause de ma lecture. Avec ce livre cela a malheureusement été le contraire pour ce livre j'avais tendance à décrocher de ma lecture pour m'intéresser aux gens présents dans le métro.

Les parties les plus difficiles à suivre étaient, selon moi, celles se déroulant dans le passé...très vite j'ai commencé à confondre les personnages...trop nombreux à mon goût...certains éléments n'apportaient rien à l'histoire.

J'ai, de plus, mis énormément de temps à lire ce livre, je lis habituellement 2 livres par semaine, il m'a fallu deux semaines pour lire celui ci!

Conclusion:

Une grosse déception pour ce livre...Je ne lirais pas la suite...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire