samedi 29 août 2015

The Young Elites, T1


Quatrième de couverture:

Adelina a survécu à l’épidémie qui a ravagé son pays. 
D’autres enfants, comme elle, ont survécu, la maladie laissant sur leur corps d’étranges marques. Les cheveux d’Adelina sont passés de noir à argenté, ses cils sont devenus blancs et une cicatrice barre la moitié gauche de son visage. Son père voit en elle une malfetto, une abomination, une disgrâce pour son nom et sa famille, synonyme de malédiction. Mais la rumeur dit que les survivants ont gagné davantage que des cicatrices : ils auraient acquis de mystérieux super-pouvoirs. Et, bien que leur identité demeure secrète, ces survivants ont déjà un nom : les Elites.


Mon avis:

J'avais flashé sur ce livre en voyant la campagne promo mise en place par Castelmore sur Facebook (portraits des différents Young Elites). De plus, je n'ai pas lu Legend  mais j'avais vraiment envie de découvrir Marie Lu.

J'ai lu ce livre pendant mes vacances et je l'ai littéralement dévoré en 1 jour! J'ai beaucoup aimé l'univers et la découverte des Elites. Le personnage d'Adelina est vraiment un choix audacieux car elle se rapproche plus du anti-héro que de l’héroïne classique. Le rythme du récit est haletant, et je me suis surprise à m’énerver contre les décision d'Adelina...

Cette intrigue est de plus mêlée à une histoire de complot et de pouvoir très bien ficelée qui ajoute une dimension au récit.

La fin du tome 1 laisse quant à elle la part belle à la suite de l'histoire, que va découvrir Adelina, combien y a t-il d'Elites à travers le monde?

Les +: La richesse de l'histoire (personnages, univers, intrigue) 

Les -: Parfois un peu prévisible.


Conclusion:

Je ne regrette pas mon achat, une très belle découverte!

Challenge:





Lectures d'été 2015 : 8

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire